Fonds Madrague de Giens

Créateur

Patrice POMEY (directeur de recherche CNRS)
André TCHERNIA (directeur des études EHESS)
Antoinette HESNARD (directrice de recherche CNRS)

Éditeur

Centre Camille Jullian

Provenance

Les archives sont conservées au Centre Camille Jullian, Aix-en-Provence.

Description

Entre 1972 et 1982, l'équipe de l’Institut d’Archéologie Méditerranéenne, a entrepris la fouille sous-marine la plus importante jamais réalisée sur une épave antique : celle de la Madrague de Giens. Située au nord de la presqu’île de Giens, dans l’archipel des îles d’Hyères près de Toulon (Var), l’épave, datée de la première moitié du Ier siècle av. J.-C., reposait entre 18 et 20 m de profondeur. Cette fouille a été réalisée sous la direction conjointe d’André Tchernia, pour l’étude de la cargaison, et de Patrice Pomey pour celle du navire. Antoinette Hesnard était responsable de la prise en charge informatique de l’inventaire du matériel. Plusieurs membres de l’IAM ont pris part à cette fouille : Jean-Marie Gassend, architecte, Michel Rival, dessinateur, Antoine Chéné et Gérard Réveillac, photographes. Par son ampleur et son aspect méthodologique, la fouille de la Madrague de Giens est rapidement devenue la fouille fondatrice de référence pour l’archéologie sous-marine scientifique française. Elle a aussi joué un rôle important, en tant que chantier école, pour la formation de nombreux futurs responsables d’archéologie sous-marines de plusieurs pays. Enfin, elle fut le point de départ, en France, des études d’histoire économique à travers les échanges maritimes et des études d’archéologie navale. Soit autant de domaines de recherches constituant des spécialités du Centre Camille Jullian et qui en ont fait la réputation. Les méthodes de fouille développées sur l’épave de La Madrague de Giens ont permis non seulement la reconstitution minutieuse des éléments de la cargaison et de leur distribution à l’intérieur du navire, mais aussi la détermination des caractéristiques de forme et de structure de la coque. Le navire fouillé arrivait d’Italie et transportait une importante cargaison d’environ 6000 amphores à vin de Campanie (Dr I B) et un chargement complémentaire de céramiques campanienne à vernis noir et communes culinaires. Le navire, comptant parmi les plus grands de son époque, atteignait une quarantaine de mètres de longueur. Pas moins de onze campagnes de fouille, et la réunion de moyens importants furent alors nécessaire pour mener à bien le projet dont l’objectif était d’effectuer la fouille et l’étude systématique d’une grande épave bien conservée selon les méthodes les plus avancées. La collection Fonds Madrague de Giens présente les archives déposées au CCJ en lien avec les fouilles archéologiques de l’épave. Elles concernent l’enregistrement et le traitement des données de terrain (carnets de fouilles, notes, croquis, minutes, relevés, photographies, carnets d’inventaire du matériel….), les documents administratifs inhérents à l’organisation de l’opération. La documentation est présentée en sous-collections selon les auteurs des archives.

Les collections photographiques de l'épave, de la fouille et du mobilier sont accessibles dans la Photothèque du Centre Camille Jullian au lien suivant : PhotoArcheoMed

Spatial Coverage

Hyères
Giens
France

Droits

Centre Camille Jullian

Collection Items

Extrait d&#039;un carnet d&#039;inventaire du matériel collecté dans l&#039;épave de la Madrague de Giens<br /><br />
Extrait d'un carnet d'inventaire du matériel collecté dans l'épave de la Madrague de Giens daté du 2 juillet 1975. Chaque objet est identifié, positionné (couche stratigraphique, carré fouillé) et numéroté.

Planche contact de relevés photogrammétriques de l&#039;épave de la Madrague de Giens<br /><br />
Planche contact de la campagne de relevés photogrammétriques effectués sur l'épave de la Madrague de Giens, datée du 18/8/1978, intitulée "Photogrammétrie sur coque sans vaigrage + couverture plongeur". Photos n. 118752 à 118730

Vue de l&#039;épave de la Madrague de Giens et de sa cargaison d&#039;amphores <br /><br />
Vue sous-marine de l'épave de la Madrague de Giens et de sa cargaison d'amphores après dégagement

Photographie d&#039;un lot d&#039;assiettes à vernis noir issue du mobilier de la Madrague de Giens en cours d&#039;étude
Photographie de quelques assiettes en céramique à vernis noir issues de la fouille de l'épave de la Madrague de Giens et de leur dessins

Lot de vases en céramique à vernis noir de la Madrague de Giens
Photographie d'une partie du mobilier archéologique constituant la cargaison de l'épave de la Madrague de Giens : assiettes, coupes à vernis noir

Extrait d&#039;un journal de fouille de l&#039;épave de la Madrague de Giens
Double page du journal de fouille de l'épave datée du 17 juillet 1977

Gérard Réveillac en train de photographier les amphores de la Madrague de Giens
Gérard Réveillac en train de photographier les amphores en place dans l'épave de la Madrague de Giens

Mise en place du système de numérotation de la cargaison d’amphores de la Madrague de Giens
Mise en place du système de numérotation de la cargaison d’amphores avant son relevé stéréoscopique

Trois coupes transversales de l&#039;épave de la Madrague de Giens et de sa cargaison d&#039;amphores
Trois coupes transversales de l'épave et de sa cargaison d'amphores : coupe effectuée en regardant l’extrémité Ouest du site au niveau de la coupe photogrammétrique, coupe latérale extrémité Est du site, coupe longitudinale en regardant le Sud.

Bateau de la mosaïque de Thémétra (Sousse, Tunisie)
Photographie de détail de la mosaïque du frigidarium des thermes de Thémétra, (IIIe s. apr. J.-C.) présentant un bateau ayant des similitudes avec la forme et les proportions du navire de la Madrague de Giens.
o

Hiérarchie de la collection

  • Fonds Madrague de Giens