Inscription routière mentionnant la restauration de voies de la cité

Créateur

Jacques Gascou (Chercheur) http://isni.org/isni/0000000116749102

Éditeur

Centre Camille Jullian

Provenance

Date

Temporal Coverage

entre 117 et 138

Type

Image

Medium

Fiche d'inventaire

Format

Format document: image/pdf
Couleur photo: NB
Format original: 21 x 29,7 cm
nb pages: 2 pages

References

Chastagnol, A., Inscriptions Latine de narbonnaise, II, Antibes, Riez, Digne (Supplément à Gallia, 44, 2), Paris : CNRS éd., 1992, p. 252-253.

Identifiant

ark:/67375/CLCfkvwtJPdE

Droits

Centre Camille Jullian

Date Created

1979/1992

Transcription

Centre Camille Jullian - Université de Provence RIEZ 56

1-Référence :

CIL XII, 365

2-Photographie :

3-Lieu de découverte :

Entre Roumoules et Moustiers

4-Lieu de conservation :

Perdue

5-Lecture :

365 prope Reios in villa Campagne

a]uctore / [i]mp(eratore) Caesare Trai[ano] / Hadriano Aug(usto) p(atre) [p(atriae)] / vias si[l]ice ster[nendas curav(it)] Millin III, 52 (inde Herzog n. 386). 4 SI I I CE Mill.

6-Bibliographie :

56.- Inscription que Millin vit "dans la cour du château de
Campagne", près de Riez, sur la route de Roumoules et Moustiers, at.
début du XIXe siècle. Solomé, E. apporte quelques précisions sur
une pierre qui parait bien être celle-là, au plus tard pour le
XVIIIe siècle : possédée un temps par le chanoine Martiny, qui "la
mit sur la muraille extérieure de sa maison", elle passa ensuite
à un autre chanoine, Gassendy, qui la laissa à son neveu, M. de
Campagne, dont le fila la fit transporter plus tard "en son château
de Campagne", où Milln put la voir. L'emplacement original précis
est donc inconnu. Perdue.
MILLIN, III, P• 52 ; C. 365; FOR, p. ?.
[- - -, aJuctore
[I]mp(eratore) Caesare Trai[ano]
Hadriano Aug(usto) p(atre) [p(atriae)],
uiaa si [i] ice ster[nendas curau(it) ou -(erunt).
C'est en prenant l'empereur Hadrien conne garant et en appliquant
une de ses décisions que le gouverneur de la province (ou d'autres
autorités) a (ou ont) restauré les voies de la cité en les recou-
­vrant de dalles et de gravier. Cette inscription routière n'est pas
à proprement parler un milliaire; étant donné les déplacements qu'
elle a subis, on ne saurait dire sur quelle voie elle fut mise en place.

Sur l'expression uias silice sternendas curauit et sa significa­-
tion, cf. A. GRENIER, Manuel d'archéol. gallo-romaine, VI, 1 (1931).
p. 357; C., X, 6824 = ILS, 280: ex clarea silica sternendam (uiam)
curauit. Datations entre 117 et 138, dates limites du règne d'Hadrien.
On discute du moment où il a reçu le titre de père de la patrie.

7-Support :

8-Dimension :

Hauteur : Largeur : Epaisseur Champ épigraphique: Hauteur des lettres

9-Précisions annexes :

10-Datation :

Fichiers

http://viomeka.intra.inist.fr:40050/files/CCJ_fichier/RIE_0056.pdf

Citer ce document

Jacques Gascou (Chercheur) http://isni.org/isni/0000000116749102, “Inscription routière mentionnant la restauration de voies de la cité,” Corpus & ressources archéologiques du Centre Camille Jullian, consulté le 26 juin 2022, https://ccj-corea.cnrs.fr/ark%3A/67375/CLCfkvwtJPdE.

Formats de sortie

Transcrire ce contenu

  1. http://viomeka.intra.inist.fr:40050/files/CCJ_fichier/RIE_0056.pdf

Ce document n'a pas de relations

Géolocalisation